Loire & Fleuves

 

Le Chantier Loire & Fleuves fédère une recherche originale et interdisciplinaire, menée sur l’ensemble du bassin de la Loire et de ses affluents et transposable à d’autres hydrosystèmes
Cette recherche se focalise sur la compréhension, la gestion et la restauration du patrimoine naturel et des dynamiques environnementales de l’hydrosystème ainsi que sur leur interaction avec les sociétés. Ce chantier associe des unités de recherche en géosciences, écologie et écohydrologie, sciences de l’ingénieur et sciences humaines et sociales.

L’activité de ce chantier s’organise autour de la définition de projets de recherche pluridisciplinaires (morphodynamique et transport solide, écohydrologie et écologie, changement climatique, inondations, archéologie, etc.) et d’un projet de valorisation commun visant :

  • L’amélioration de la compréhension des mécanismes naturels et de leurs interactions avec l’aménagement et/ou la restauration des cours d’eau à partir d’analyses de terrain
    et de modélisations en laboratoire
  • Le développement de méthodes et d’outils performants à destination des gestionnaires d’hydrosystèmes fluviaux pour la préservation et la restauration de la qualité du système Loire
  • La diffusion des dernières avancées scientifiques auprès du grand public

La richesse patrimoniale des systèmes fluviaux, dans leurs différentes composantes naturelles et socio-culturelles, en font des objets de grande valeur comme l’illustre le fleuve Loire et son inscription au patrimoine mondial de l’Unesco au titre des paysages vivants et évolutifs (2000). Les systèmes fluviaux sont considérés comme des socio-écosystèmes où s’expriment de fortes connections et interactions. Ce milieu naturel, ses processus et son évolution influencent l’organisation des sociétés (ressources, risques, axes de communication…) alors que les activités humaines impactent également les aménagements, l’exploitation des ressources et les usages, ce qui déclenche ou renforce certains dysfonctionnements nuisant à la richesse des milieux et aux sociétés (accroissement du risque).

Du fait de ces interactions permanentes, l’étude des systèmes fluviaux nécessite la convergence de regards analytiques complémentaires focalisés sur des chaines de processus interconnectés et variés tels que les mécanismes et les modalités de leur équilibre physico-chimique et écologique, les dynamiques paysagères, la mise en place des politiques publiques dédiées ainsi que les usages et pratiques associés à ces milieux. Ainsi, les hydrosystèmes fluviaux doivent être considérés selon un prisme interdisciplinaire reliant Sciences de la Nature et les Sciences humaines et sociales afin d’en comprendre les dynamiques de fonctionnement, les altérations et de dégager des éléments tangibles pour leur résilience, leur restauration, leur gestion durable et l’identification des services écosystémiques intéressant les sociétés.

Projets de valorisation spécifiques

Partenaires du chantier

Partenaires académiques

 

Partenaires non-académiques

  • Agence de l’Eau Loire-Bretagne (AELB)
  • Chambre d’Agriculture d’Indre-et-Loire
  • Commissariat à l’Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives (CEA)
  • Conseil départemental de Charente Maritime
  • Conseil départemental d’Indre-et-Loire
  • Conservatoire Botanique National du Bassin Parisien
  • Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement Centre-Val de Loire
  • Entomotec
  • Groupement des Agriculteurs biologiques et biodynamiques de Touraine
  • Logrami
  • Loiret Nature Environnement
  • Ministère de la transition écologique et solidaire
  • Museo nacional de ciencias naturales
  • Onema
  • POI FEDER Loire
  • Région Centre-Val de Loire

Présentation

 

Le Chantier Loire & Fleuves fédère une recherche originale et interdisciplinaire, menée sur l’ensemble du bassin de la Loire et de ses affluents et transposable à d’autres hydrosystèmes
Cette recherche se focalise sur la compréhension, la gestion et la restauration du patrimoine naturel et des dynamiques environnementales de l’hydrosystème ainsi que sur leur interaction avec les sociétés. Ce chantier associe des unités de recherche en géosciences, écologie et écohydrologie, sciences de l’ingénieur et sciences humaines et sociales.

L’activité de ce chantier s’organise autour de la définition de projets de recherche pluridisciplinaires (morphodynamique et transport solide, écohydrologie et écologie, changement climatique, inondations, archéologie, etc.) et d’un projet de valorisation commun visant :

  • L’amélioration de la compréhension des mécanismes naturels et de leurs interactions avec l’aménagement et/ou la restauration des cours d’eau à partir d’analyses de terrain
    et de modélisations en laboratoire
  • Le développement de méthodes et d’outils performants à destination des gestionnaires d’hydrosystèmes fluviaux pour la préservation et la restauration de la qualité du système Loire
  • La diffusion des dernières avancées scientifiques auprès du grand public

La richesse patrimoniale des systèmes fluviaux, dans leurs différentes composantes naturelles et socio-culturelles, en font des objets de grande valeur comme l’illustre le fleuve Loire et son inscription au patrimoine mondial de l’Unesco au titre des paysages vivants et évolutifs (2000). Les systèmes fluviaux sont considérés comme des socio-écosystèmes où s’expriment de fortes connections et interactions. Ce milieu naturel, ses processus et son évolution influencent l’organisation des sociétés (ressources, risques, axes de communication…) alors que les activités humaines impactent également les aménagements, l’exploitation des ressources et les usages, ce qui déclenche ou renforce certains dysfonctionnements nuisant à la richesse des milieux et aux sociétés (accroissement du risque).

Du fait de ces interactions permanentes, l’étude des systèmes fluviaux nécessite la convergence de regards analytiques complémentaires focalisés sur des chaines de processus interconnectés et variés tels que les mécanismes et les modalités de leur équilibre physico-chimique et écologique, les dynamiques paysagères, la mise en place des politiques publiques dédiées ainsi que les usages et pratiques associés à ces milieux. Ainsi, les hydrosystèmes fluviaux doivent être considérés selon un prisme interdisciplinaire reliant Sciences de la Nature et les Sciences humaines et sociales afin d’en comprendre les dynamiques de fonctionnement, les altérations et de dégager des éléments tangibles pour leur résilience, leur restauration, leur gestion durable et l’identification des services écosystémiques intéressant les sociétés.

Projets

Projets de valorisation spécifiques

Partenaires du chantier

Partenaires académiques

 

Partenaires non-académiques

  • Agence de l’Eau Loire-Bretagne (AELB)
  • Chambre d’Agriculture d’Indre-et-Loire
  • Commissariat à l’Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives (CEA)
  • Conseil départemental de Charente Maritime
  • Conseil départemental d’Indre-et-Loire
  • Conservatoire Botanique National du Bassin Parisien
  • Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement Centre-Val de Loire
  • Entomotec
  • Groupement des Agriculteurs biologiques et biodynamiques de Touraine
  • Logrami
  • Loiret Nature Environnement
  • Ministère de la transition écologique et solidaire
  • Museo nacional de ciencias naturales
  • Onema
  • POI FEDER Loire
  • Région Centre-Val de Loire