Le projet Sculpture3D au Festival d’Histoire de l’Art de Fontainebleau (2 juin 2018)

Le samedi 2 juin 2018SCULPTURE3D a présenté l’exposition Sculpturoscope au Festival d’Histoire de l’art de Fontainebleau au sein du thème général qui portait sur le rêve.

Sous le titre « Rêver en 3D pour mieux saisir la réalité. Sculpturoscope, la Vierge à l’Enfant du réel au virtuel », François Blanchetière (Musée des Beaux-Arts de Tours), Marion Boudon-Machuel (Centre d’études supérieures de la Renaissance de Tours) et Saliha Magouh-El Hammouti (Kulturae’Com) ont expliqué le projet, l’exposition et la communication mise en place.

 

Nouvelles expériences de visite

Pour comprendre autrement la sculpture de la Renaissance, des interfaces numériques innovantes permettent de manipuler des sculptures, de pénétrer dans l’œuvre et la matière, de compléter virtuellement les parties manquantes, de comparer des statues conservées à plusieurs kilomètres de distance, d’explorer les différentes phases de leur histoire, d’analyser des détails…

> Plus d’informations

 

Recherche & Entrepreneuriat

Outre l’émergence de nouvelles expériences de visite, le projet SCULPTURE3D a contribué à la définition d’un projet entrepreneurial dans le secteur des industries créatives et culturelles.

Ancienne étudiante du Centre d’études supérieures de la Renaissance (Master Patrimoine Culturel Immatériel, promotion 2016) et suite à sa période de stage au sein de SCULPTURE3D, Saliha Magouh-El Hammouti a créé en 2017 la micro-entreprise Kulturae’Com qui propose une activité de conseil pour la définition de stratégies de médiation culturelle et de communication digitale spécialisée dans l’art et la culture.

Afin de conforter cette démarche entrepreneuriale, Saliha Magouh-El Hammouti a participé au premier programme d’accélération universitaire, Pépite Starter, en 2017. Elle a par la suite rejoint l’Open lab patrimoine(s), tourisme et numérique du programme Intelligence des Patrimoines, en intégrant sa phase expérimentale.