PIND

Punk is not dead

Le projet PIND s’intéresse à l’histoire de la scène punk en France depuis 1976. Résolument interdisciplinaire, mobilisant la notion de scène comme cadre d’analyse, il cherche à revisiter la pertinence des périodisations et des ruptures qui définissent et organisent la scène punk en France, à dépasser le spectre d’un phénomène réduit à l’évidence culturelle anglo-américaine et à étudier comment s’élaborent et se négocient les frontières entre une culture hégémonique et une culture restreinte de la subversion.

Le projet aimerait contribuer à faire accéder cet objet à une légitimité thématique, scientifique et épistémologique en montrant combien le punk représente un prisme décisif pour éclairer les modes de résistance et d’innovation qui structurent les développements de la société contemporaine.

Outre un volet de recherche fondamentale, PIND développe un volet patrimonial d’envergure, en s’appuyant sur des partenaires institutionnels et associatifs.

Au sein de ce projet sont réunis à la fois des chercheurs issus de différentes disciplines (histoire, musicologie, anthropologie, histoire de l’art, sociologie, littérature, géographie) et des personnes dont les pratiques s’intéressent au punk.

Site web : http://pind.univ-tours.fr/

Responsable scientifique

Solveig SERRE –  Centre d’études supérieures de la Renaissance (CESR), UMR 7323

Type de projet

National

Appel à projets

Agence Nationale de la Recherche 2016 (ANR)

Durée

2016-2020