Offre d’emploi – Ingénieur(e) d’études « Développement d’une plateforme d’images patrimoniales d’archéologie » (projet RITA)

 

Dans le cadre de son projet de recherche d’intérêt régional « Recherche en images : Tours archéologique » (RITA), le Laboratoire Archéologie et Territoires de Tours (UMR CITERES) recrute un(e) ingénieur(e) d’études pour le développement d’une plateforme d’images patrimoniales d’archéologie.

> Télécharger l’offre d’emploi

 

Unité de recherche de rattachement : UMR 7324 CITERES-Laboratoire Archéologie et Territoires, Université de Tours, CNRS

Lieu : Tours

Durée : 15 mois à partir de mars 2019, renouvelable une fois

Rémunération : 1400 à 1600€ net/mois selon expérience

Candidatures : à envoyer à emilie.trebuchet@inrap.fr avant le 7 janvier 2019 minuit par courriel avec fichiers joints

Le dossier devra comporter :
– Une lettre de motivation
– Un curriculum vitae détaillé

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez vous adresser par mail à Émilie Trébuchet (emilie.trebuchet@inrap.fr).

 

CONTEXTE

Le programme de recherche d’intérêt régional « Recherche en images : Tours archéologique » (RITA) porte sur la mise en ligne d’un corpus d’images patrimoniales interinstitutionnelles, à destination des chercheurs et de tous les publics. Les archives photographiques et iconographiques constituent en effet une source d’information majeure pour la recherche archéologique dans les villes et plus largement pour l’étude du patrimoine urbain.
RITA a pour objectif d’enrichir les connaissances sur l’archéologie et le bâti disparu de la ville de Tours à travers ses représentations, et de valoriser des fonds photographiques anciens via les technologies numériques. Il met en œuvre les dernières avancées en matière d’indexation, de géolocalisation et d’exposition d’archives numérisées, et s’attache à respecter les préceptes de pérennité et d’interopérabilité des données (principes FAIR). Il a enfin pour finalité de proposer aux habitants et touristes une exposition, des récits et des outils qui leur permettent de s’approprier une histoire de la ville.
Le projet, financé par la région Centre-Val de Loire, est porté par l’UMR 7324 CITERES (Laboratoire Archéologie et Territoires) avec le soutien de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP), de la Ville de Tours et de partenaires du département d’Indre-et-Loire et de la région Centre-Val de Loire. Les Services d’Inventaire et d’archives notamment, voient dans ce projet l’opportunité de construire de nouveaux processus de travail et un outil commun autour du patrimoine.
L’ingénieur(e) d’étude travaillera étroitement avec les différents partenaires. Il/elle sera amené(e) à collaborer avec le consortium Mémoire des Archéologues et des Sites Archéologiques (MASA) de la TGIR Huma-Num dans lequel RITA s’inscrit. Il/elle définira, avec les responsables, les modalités de contribution de RITA à la plate-forme de données hétérogènes Heritages d’Intelligence des Patrimoines. Enfin, dans le cadre des partenariats de CITERES, ce projet sera conduit en relation avec l’action COST Saving European Archaeology from the Digital Dark Age, SEADDA et le programme H2020 ARIADNEplus.

Le/la contractuel(le) sera accueilli(e) au Laboratoire Archéologie et Territoires de l’UMR CITERES dans les locaux de la MSH Val de Loire à Tours. Il/elle devra se rendre régulièrement au centre archéologique de l’Inrap à Tours. Il/elle travaillera sous la responsabilité scientifique d’Émilie Trébuchet (Inrap) et en collaboration avec Olivier Marlet (CNRS), Sylvain Badey (Inrap) et Xavier Rodier (CNRS). La compatibilité de la plate-forme numérique Rita avec la plateforme de données hétérogènes Heritages d’Intelligence des Patrimoines sera suivie par Perrine Thuringer (Intelligence des Patrimoines).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *